Lettres d'amour (suite)

Date  20.10.2001
Afficher l'article

La lettre de Donatienne

Elle explique : j’ai utilisé le vous parce que c’est plus gracieux. J’ai commencé par le cœur, l’émotion, et j’ai dû me discipliner pour parler sexe. Sur le point de lire sa lettre aux autres participants de l’atelier d’Orchydia, elle balaie son visage de sa main, comme s’il s’agissait d’un éventail, et demande à son compagnon : dis, tu ne veux pas sortir, je te la lirai ce soir ? Il ne sort pas. Elle rougit.


A Vous qui me troublez

Vous êtes le songe qui me ronge
Vous êtes le corps qui me dévore
Qui m'exalte et me met à mort
Même après la mort il y a; encore
Mais même après la mort il y a ; envie
Et par l'envie, je renais à la vie

Vous m'embrassez sans me toucher
Et déjà je m'embrase
Par vos lèvres, vous osez le rêve
Par votre bouche, vous rejoignez mon souffle
Quand votre cœur à moi se livre
Librement enfin je respire

Alors retrouvons-nous mon Tendre et sur
L'herbe fraîche, sur l'herbe impatiente
Allons donc nous étendre
J'effleurerai votre corps de par ma chevelure
J'en oublierai mes peurs
Et vous deviendrez dur

Qu'il n'y ai plus de pudeur
Mais que je vous butine
Rejoignez-moi mon Cœur
Découvrez-moi coquine et plus
Encore si votre corps me devine

A l'heure où fleurit le Jasmin
Celui qui enivre les sens
Laissons se parcourir nos mains
Troublons-nous jusqu'à l'indécence
"Car je ne saurais être sage quand j'aime,
ni aimer quand je suis sage"

De ce fait si de sagesse, il est question
J'ai peur d'en perdre mon éclat
Car mon propos, cher Apollon
vous dit ceci :
Je suis bonne à prendre
à l'envers comme à l'endroit !!!

Donatienne


A lire

De nombreux auteurs ont emboîté le pas aux toujours sulfureuses Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. Petit choix d’ouvrages de correspondance amoureuse ou érotique, réelle ou romancée.

Anonyme, Correspondance d’une bourgeoise avertie
Pour témoigner de l’évolution amoureuse de son siècle,
Le Pré aux Clerc, 1996

Joë Bousquet, Lettres à poisson d’or,
Gallimard, coll. L’Imaginaire, 1967

Théophile Gautier, Lettres à la Présidente,
Mille et une nuits, 1994

Remy de Gourmont, Lettres à l’Amazone,
Suivies de Lettres intimes à l’Amazone,
À Nathalie Clifford Barney, Mercure de France, 1988

Jean-Claude Carrière, Les mots et la chose,
Le Pré aux Clercs, 1991

Jacques Cellard, Mi-sainte, mi-touche,
Belfond, 1994, Pocket, 1998

Régine Deforges, Pour l’amour de Marie Sallat,
Le livre de poche no 6443, 1986

Mireille Sorgue, Lettres à l’Amant,
Albin Michel, Tome 1 et 2, 1985

Les plus belles lettres d’amour, D’Héloïse à Eluard,
L’Archipel, 1999

Lettres d’amour,
Albin Michel, 1996

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur LinkedIn Partager sur XING Partager sur Viadeo Partager sur Google Buzz Partager sur MySpace  Envoyer à un ami Imprimer

 

Orchydia ©  │ © Les textes ne peuvent être copiés sans autorisation  │  Coaching et formations à Genève