Avec Orchydia, la recette de l'érotisme se mijote aussi dans la cuisine

Date  00.05.2005
Afficher l'article

Son prochain atelier intitulé Amour en bouche aura lieu jeudi soir.

L’érotisme commence-t-il dans son assiette ? Certainement. Ne parte-t-on pas des vertus aphrodisiaques du gingembre, de la réglisse ou du chocolat ? Ne dit-on pas qu’un tête-à-tête romantique – avec nappe blanche, chandelles, et tout et tout ! – annonce souvent de merveilleux préliminaires ?

Dans son prochain « stage », Amour en bouche, Orchydia propose d’explorer cette facette « gastronomique » de la sensualité. Associée à Vibusha – qui anime, elle, des ateliers culinaires -, elle lancera une invitation au voyage à l’évocation de ces épices coquines. « On pourra les toucher, les sentir…On parlera de leurs propriétés et des sensations qu’ils provoquent en nous ! » Ensuite, un groupe s’en ira à la cuisine pour préparer une partie du repas, pendant que l’autre se livrera à un petit exercice d’écriture. Et vice-versa. « Ensuite ? On passe à table !

Mais, forcément, on ne mangera pas comme d’habitude », précise Orchydia. Mystérieusement. « Je capte les choses sur le moment. Il faut être là, tout simplement ! » Une phrase qui laisse libre cours à son imagination. Ceux qui cherchent à se découvrir, comme ceux qui veulent goûter à cet érotisme conjugué au quotidien – « et pas seulement dans sa génitalité », précise Orchydia – se retrouveront volontiers dans ce cercle limité. «Jusqu’à présent, j’ai surtout accueilli des gens entre 30 et 55 ans qui apprécient la douceur, le respect et la bienveillance dans lesquels ces ateliers se déroulent.» Avis aux amateurs !

Jean-Daniel Sallin, Tribune de Genève

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur LinkedIn Partager sur XING Partager sur Viadeo Partager sur Google Buzz Partager sur MySpace  Envoyer à un ami Imprimer

 

Orchydia ©  │ © Les textes ne peuvent être copiés sans autorisation  │  Coaching et formations à Genève